Nouveau témoignage de refus de temps partiel, cette fois dans la fonction publique territoriale:

Titulaire de la Fonction Publique Territoriale, c’est la deuxième fois que l’on me refuse un temps de travail à 80%. Chaque fois, on me signifie la même excuse : ça va poser problème au niveau de l’équipe. Quelle que soit la composition de l’équipe, évolutive en fonction de congés, absences, mutations, restructurations, personnes en plus, l’excuse est la même. Ce qui me frappe et me choque, c’est que ma hiérarchie ne cherche aucunement à envisager des solutions avec moi et la RH : comment pallier mon absence d’une journée dans la semaine, comment pourrait-on s’organiser, mes propositions ainsi que celles de mes collègues pour que notre structure continue de fonctionner .. En même temps, quelle que soit la composition de l’équipe, service public oblige, la structure fonctionne toujours ! A ma direction (politique municipale communiste jusqu’aux dernières élections), j’ai proposé de partager mon temps de travail et de reverser cet argent à une personne qui me remplacerait … ma proposition a fait rire et elle était soi-disant utopiste ! On me fait donc croire que je suis indispensable, on veut m’embêter, ils ne veulent pas s’embêter …? je ne sais pas exactement quel est le problème, en attendant, je cumule davantage de semaines en arrêt maladie que si je travaillais moins. C’est idiot et regrettable d’arriver à cet état d’esprit. Les choses pourraient être tellement plus simples et tellement plus solidaires et partagées.

Nous en sommes désolés et ne savons malheureusement pas faire mieux, dans l’attente de l’instauration d’un droit inconditionnel au temps partiel choisi, que renvoyer vers notre article Refus de temps partiel : Quelles marges de manœuvre?

Un commentaire

  1. Le temps partiel devrait être « de droit » POUR TOUS sans limitation. Ca soulagerait certains agents et ça donnerait du travail à des chômeurs qui ne demandent qu’à TRAVAILLER. Avec plus de trois millions de chômeurs en France, ce serait bien le diable que ça ne soit pas faisable.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *